Confession Quatre-Vingt-Trois

J’avais réduit mon âme à une seule mélodie plaintive et monotone; j’avais fait de ma vie du silence, où ne devait monter qu’un psaume.

Marguerite Yourcenar


No comments:

Post a Comment

A few words...

Note: only a member of this blog may post a comment.