Confession Cent-Seize

Aujourd’hui elle sentait presque dans son sang la poussée immense de la sève qui montait dans les arbres massifs, plus haut, toujours plus haut jusqu’au bout des bourgeons pour y éclater enfin en petites feuilles de chênes semblables à de petites flammes de bronze. C’était comme une marée qui montait et se répandait dans le ciel.

D.H. Lawrence , L’Amant de Lady Chatterley



No comments:

Post a Comment

A few words...

Note: only a member of this blog may post a comment.